Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Chambre Professionnelle du Conseil de Nouvelle-Aquitaine

Clients

Les outils à votre disposition

 

PME Pros-Per®

C'est quoi ?

Outil d’analyse PROSpective des facteurs de PERennisation de l’entreprise développé par la Chambre Professionnelle du Conseil de Nouvelle Aquitaine, toutes disciplines confondues.
  

Outil de dialogue avec le chef d’entreprise. Il est administrable par tout consultant agréé et tout conseiller d’entreprises spécifiquement avertis et formés et, ayant signé une convention avec la CPC

 

Outil simple et rapide administrable en moins de 2 heures d’entretien. Outil efficace qui délivre des résultats graphiques permettant d’alerter le dirigeant sur les points forts et points d’amélioration.

C'est pour qui ?

C'est comment ?

Le dispositif d'Appel à Compétences

Dispositif exclusif à la CPC offrant à l’entreprise

  • Une interface pour sélectionner rapidement et efficacement le consultant le mieux adapté à sa problématique.

  • Une mise en relation rapide avec des professionnels du Conseil expérimentés et à la compétence validée.

Une procédure simple et gratuite !

Les plus de la CPC :

  • accompagnement dans la formulation du besoin,

  • diffusion immédiate* de la problématique à nos adhérents et de façon anonyme,

  • transmission de 3 propositions.

* dès validation par l’entreprise de la définition de son besoin

Aide à la rédaction d'un cahier des charges

La Chambre Professionnelle du Conseil propose un outil d'accompagnement à la rédaction du cahier des charges d'une mission de Conseil, ainsi qu'un outil d'évaluation de fin de mission.

Vous rechercher un conseil - les questions que l'on nous pose le plus souvent :

Comment je peux trouver et choisir le consultant adéquat ?

Le Consultant vous apporte l’expertise de son domaine d’intervention : la stratégie & le management d’entreprise, le marketing, la production et/ou l’organisation technique de l’entreprise, la gestion et les finances, les ressources humaines, etc. 
Avant de choisir votre consultant, la priorité est de formuler votre demande, vos besoins… pour définir le domaine d'intervention du Consultant (cela peut être l'objet d'un conseil spécifique). Nos dispositifs d’Appel à compétence et PME Pros-Per® sont là pour vous aider et apporter une vraie méthodologie.

Le domaine d'intervention connu, permet de définir une famille et un métier du Conseil, parmi lesquels il vous est possible de choisir le consultant adéquat. 
Les critères qui optimisent le choix d'un professionnel seront : sa formation, son expérience, sa qualification, ses références et son adhésion à une association professionnelle fondée sur une éthique. 

 

elle sont les différences entre un diagnostic et et une analyse ?

Le diagnostic est une photographie précise et complète d’une partie ou de la totalité d’une entreprise à un moment donné. Le Conseil qui réalise ce diagnostic, utilise et déchiffre toutes les données fournies par l’entreprise.
La clarté et la rigueur sont nécessaires à une bonne lecture de l’entreprise par son dirigeant. C’est le « comment est » l’entreprise.
L’analyse, elle, comporte une phase de reformulation de la problématique. C’est le “pourquoi” de cette situation. Ce travail se fait avec objectivité. Aucune solution n’est proposée à ce stade.

 

Est-ce qu'un conseil peut  m’apporter une aide dans ma prise de décisions ?

Le Conseil, par sa neutralité, son indépendance et sa vision distanciée de l’entreprise peut apporter le recul nécessaire au décideur. Son intervention peut être brève, axée sur un seul problème à résoudre, avec un contrat cadré sur un seul objectif. Il peut également avoir à intervenir régulièrement avec la même entreprise pour des difficultés récurrentes sur la prise de décision. Il faudra convenir d’un mode de fonctionnement, contrats ponctuels ou annuels, précisant particulièrement le temps prévu dans cette entreprise et le coût horaire.
Il est à noter que seul le chef d’entreprise ou le donneur d’ordre prend des décisions. Le conseil lui apporte des propositions argumentées qui l’aident dans ses choix. Dans le cadre d’une divergence entre le conseil et son client, et si celle-ci entraîne une perte de cohérence du fonctionnement de l’entreprise, le consultant doit savoir se retirer.


Comment est structurée une mission ?

Par un apport méthodologique qui contribue à structurer une entreprise n’utilisant pas tout son potentiel de production, de création... Cela s’étend de la réorganisation d’un atelier de fabrication (machines, postes de travail, personnel à réaffecter ...) à la modification des tâches à distribuer, après analyse des compétences, dans un service par exemple. Dans tous les cas, une explication de la logique de ces changements doit être faite. Toute l’entreprise (personnel et dirigeants) doit comprendre et pouvoir se référer à cette trame établie par le consultant.


Faut-il un consultant pour accompagner le changement ?

Un Conseil peut avoir pour mission l’accompagnement du changement décidé par le chef d’entreprise. Ce changement peut être la résultante d’un travail fourni en amont par ce même conseil ou non. Il doit connaître toutes les raisons qui ont amené cette décision de changement et y adhérer pleinement. Son regard extérieur et sa neutralité vis-à-vis de l’entreprise et de son devenir aide à prendre le recul nécessaire et indispensable. Il trouve des leviers et des mots qui feront résonance, sans le poids du passé. Les étapes de cette mission doivent être clairement définies et datées. Les résultats feront l’objet d’un bilan de fin de mission.

 

Quelles garanties puis-je avoir sur l’efficacité d’une mission de Conseil ?

La garantie de résultat n'est pas applicable à toutes les missions, et chaque consultant s'engage sur sa propre garantie. 
 

Quels sont les coûts d’intervention d’un consultant ?

Le coût d’intervention d’un consultant est variable, il tient compte de différents facteurs :

  • Le niveau d’expertise reconnu du consultant
  • Le domaine d’intervention
  • La nature de l’intervention et sa durée

A titre indicatif, les institutionnels évaluent les honoraires d’une journée d’intervention à 950 € HT ; Ce chiffre selon l’appréciation des facteurs mentionnés, peut varier de plus ou moins 20 %.

 

Quelles sont les responsabilités d’un consultant ?

Le consultant est un chef d'entreprise, à ce titre :

  • Il assume les responsabilités inhérentes à son statut, doublées de celles de son activité (confidentialité, responsabilité délictuelle, quasi-délictuelle et contractuelle).
  • Il répond à une obligation de moyens et tous ceux-ci devront être mis en oeuvre pour que son devoir de conseil soit inattaquable (cause principale de litiges).
  • Il est le gardien des documents confiés et le responsable de ses collaborateurs et des biens liés à l'activité professionnelle.
  • Il ne peut exercer sans souscrire une assurance de Responsabilité Civile Professionnelle et séparément une Assistance Juridique pour la pérennité de son cabinet.

La Chambre Professionnelle du Conseil encourage vivement la profession à se doter d'une garantie "Responsabilité Civile Professionnelle" et propose à ses adhérents une RCP à tarif préférentiel et adaptée à leur activité.

Commencez votre recherche 

Précisions sur le rôle du Conseil

Dans sa mission, le Conseil devra faire preuve de fermeté (les solutions qu’il propose doivent être appliquées très vite) et de bienveillance (il n’est pas mandataire de justice)

  • Le consultant est une ressource externe fondamentale pour l’Entreprise : audits, diagnostics, établissements de cahiers des charges, études et conseils...
  • En intervenant à vos côtés, le consultant vous donne le recul essentiel pour agir et décider.
  • Le Consultant vous accompagne aux différentes actions de changement et de développement de votre Entreprise : développement, export, fusion, création, cession ou reprise, investissement, recrutement, communication, certification, etc.
  • Le Consultant vous apporte l’expertise de son domaine d’intervention : la stratégie & le management d’entreprise, le marketing, la production et/ou l’organisation technique de l’entreprise, la gestion et les finances, les ressources humaines, etc.
  • Avant de choisir un consultant, la priorité est de formuler sa demande, pour définir le domaine d'intervention du Consultant (cela peut être l'objet d'un conseil spécifique). Le domaine d'intervention connu permet de définir une famille et un métier du Conseil parmi lesquels on peut choisir le consultant adéquat.
  • Les critères qui optimisent le choix d'un professionnel seront : sa formation, son expérience, sa qualification, ses références et son adhésion à une association professionnelle fondée sur une éthique.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus